Accueil > librairie culture > L’observatoire n° 40. la revue des politiques culturelles. La participation (...)

L’observatoire n° 40. la revue des politiques culturelles. La participation des habitants à la vie artistique et culturelle

lundi 23 juillet 2012

"La participation des citoyens à la vie publique correspond à un changement de référentiel des politiques publiques aux niveaux national et local. Dans notre esprit, l’habitant n’est pas seulement un usager, un public potentiel, mais est également un citoyen susceptible de s’engager dans la vie culturelle locale dans toutes ses dimensions. L’idée que celles-ci ne peuvent plus être produites par le haut gagne du terrain, et la concertation occupe désormais une place centrale dans tous les champs de la vie publique. Comme le développe Sandrine Rui dans son ouvrage La démocratie en débat. Les citoyens face à l’action publique, il s’agit d’articuler expression individuelle et intérêt général et de retrouver un mode de légitimation de l’action publique en reconnaissant les compétences de la plus grande diversité d’acteurs.

De ce point de vue, la participation correspond à une volonté de renouvellement des normes démocratiques. Elle procède à la fois d’un pragmatisme dans la prise de décision en étant au plus proche du terrain et d’une volonté de mettre à plat les divergences inhérentes à toute démocratie en visant le dépassement des conflits. Comment le champ culturel s’empare-t-il de ce changement de paradigme ? Comment intègre-t-il les nouvelles normes d’action qui résultent de l’institutionnalisation de la participation dans la vie démocratique ? En quoi des données contextuelles propres au champ culturel, telles que la crise du système culturel mis en place depuis Malraux, la contestation de ce système par les acteurs de terrain et au sein même de l’appareil d’État, ou les mutations de la représentation des publics dans les discours institutionnels, entrent-elles en résonance avec des mutations profondes dans les attentes des citoyens vis-à-vis du fonctionnement de la démocratie et des changements marginaux, mais significatifs, dans les procédures concrètes de la vie démocratique ?"

Sommaire

Édito
- De la participation

Débats
- Les arguments pour une culture publique

Dossier
- Non, le « participant » n’est pas un amateur
- Pour un « théâtre autrement » au plus près des populations : décaler le quotidien
- L’expérience toulousaine de démarche consultative : un récit performatif ?
- Attention aux voisins. Pour une éthique des arts mitoyens
- Créer des théâtres à l’intérieur de l’homme
- Villeneuve-sur-Lot. Participation et transversalité : au-delà d’une programmation, investir le territoire
- L’« œuvre participative » en droit d’auteur
- Le patrimoine, possible champ du partage
- De la muséographie participative
- Co-construire une muséographie. L’exemple du Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère
- De la désorientation
- Conduire à l’émancipation. « L’art est une turbulence, un éveilleur qui met en branle la pensée »
- « Nous sommes allés à l’Opéra pour donner un spectacle ». Les productions participatives pour et avec le jeune public en Europe.
- Logique d’accessibilité et enjeux participatifs : l’exemple des Parcours de découvertes culturelles
- Un quartier au cœur du théâtre
- Les communautés émergentes de la culture scientifique et technique
- La participation des habitants dans les études commanditées

Biblio
- Augustin Girard, un infatigable fonctionnaire-militant des politiques culturelles
- René Rizzardo, héraut des politiques culturelles
- Culture et développement durable : les pièges de la croissance néolibérale
- L’art périlleux du décentrement

Synthèses d’études
- Les agences départementales au cœur de la vie culturelle territoriale. L’exemple de la Mission départementale de la Culture de l’Aveyron
- Les pratiques culturelles dans la communauté urbaine de Lille : la métropolisation en marche


Découvrir et acheter ce numéro de la Revue sur le site de l’OPC

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0